Sommes-nous sur le déclin ?

:fl: Discussions RC générales, mais pas techniques
Avatar de l’utilisateur
Tony Truand
Membre
Messages : 1599
Inscription : sam. 22 mars 2008 01:44
Localisation : Chatenay-Malabry (92)

Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Tony Truand » mer. 24 janv. 2018 09:31

Évolution des mœurs, nouvelles tendances, changement des habitudes de consommation, voilà les termes qu'un sociologue ou un employé d'une société abstraite du marketing et communication pourrait nommer pour désigner ce qu'il se passe en France, notamment en modélisme. Ayant connu son développement depuis les années quatre-vingt dix, période que je considère comme étant la plus faste, la plus excitante, la plus médiatique, c'est désormais une autre vision des choses qui semble se développer en France, ce qui n'est pas nécessairement une bonne nouvelle. J'ai écrit cette chronique en étant à des milliers de kilomètres de la France en Décembre 2017, pas loin d'une plage entouré de cocotiers et sous le soleil. Idyllique n'est-ce pas ? Sauf qu'il y fait une température d'à peine 16°C, un foutu vent soufflant à 50 km/h et que j'ai juste mes vêtements d'été. Donc enrhumé, froid, cloitré dans ma chambre d'hôtel et surtout j'en ai ras-le-bol de ce vent de chiotte.

Il fût un temps où un fabricant comme Tamiya n'hésitait pas à prendre des risques, calculés certes, pour nous produire des modèles innovants et de nouvelles carrosseries toutes très réussies, hormis la Clio Williams. C'était une période où toutes les marques, artisanales ou à structure importante, française, japonaise, américaine, européenne, bref tout ce petit monde se lançait sur le marché du modélisme en se disant probablement qu'elle pourrait innover en apportant sa différence. Qui se souvient du Predator de Tenth Technology ? Le tout premier Losi XXX4 ? Le Schumacher Fireblade? Le Traxxas TRX-1 ? Le Crono de SVM ? Le Burns, le Turbo Burns, ou Inferno de Kyosho ? Le différentiel Tactyl ? Les Yankee, Laro, DWA, Bycmo, BMT, MRC ? Que dire aussi des moteurs électriques standards à charbons, les Trinity Green Machine et Nightmare ou modifiés de chez SMT utilisés en compétition ? Certains téméraires passaient commande aux Etats-Unis en VPC par courrier ou par téléphone à condition de bien parler l'anglais. Fallait oser.
Pour se tenir au courant des dernières nouveautés des fabricants, ou des championnats nationaux et internationaux, comment faisait-on ? Tout simplement grâce aux journalistes et à la presse spécialisée. Durant « ma » période du modélisme, dans les kiosques à journaux c'était une bataille entre Auto-8, RC Racing Cars, Auto RCM et Buggy Magazine qui deviendra ensuite Auto RCM Techniques. Certains pilotes étaient également journalistes pour cette presse-là. Quand j'étais au collège (en 3ème), j'ai même connu la fille d'un gars qui bossait chez Auto-8 au service publicité. Elle s'appelait Séverine.

Et bien vous savez quoi ? Tout le texte que vous venez de lire, vous me mettez tout ça à la poubelle ! Fini ! On passe à autre chose. Toutes les marques et produits mentionnées dans le paragraphe précédent ont soit évolués, soit presque tous disparus. Des reconversions dans l'importation de produits bons marchés, car maintenant plus grand monde ne cherche à innover beaucoup. Tamiya est tellement frileux qu'il préfère ressortir des vieux moules pour rentabiliser son profit. Coût de recherche et de développement ? Zéro. Pour combien de nostalgique ça va plaire ? Plein dans le monde, surtout ceux ayant connu les années 80. Le calcul est fait. T2M qui organisait la Tamiya Cup ne fout plus rien, sauf son activité de toujours, l'importation ; la réactivité en moins. La marque française MRC fût en son temps très impliquées en tant que fabricants, par exemple avec le Santana, maintenant devinez quoi ? Ils.... importent. Youpi.

Quant à la presse spécialisée, ne chercher pas, y'a plus rien. Les rachats et autres rapprochements avec des groupes internationaux du Monde de la Terre n'auront pas suffit. En fait, le journaliste-essayeur, c'est nous ! On peut écrire, publier, photographier un modèle, le critiquer sans avoir une once de connaissance sur le métier de journaliste, on ne s'embête plus de l'impartialité, la neutralité, de l'article qu'il faut rendre impérativement au rédac'chef avant l'heure fatidique. Tu fais ce que tu veux, quand tu veux, y compris ne pas savoir écrire en français correct. Ça sent le début d'un scénario apocalyptique. Car depuis l'an 2000, on a... INTERNET ! C'est super car on a enfin un moyen de se procurer un kit qu'on ne trouve pas en France via des magasins 2.0 sans le moindre vendeur pour vous conseiller, sans ce contact humain et social.
Surtout, il y a l'information qui fait mouche au modéliste français qui s'est découvert un pouvoir redoutable via l'écran de son ordinateur, cette petite fenêtre sur ce monde ailleurs jamais visité, installé derrière son bureau ou dans son canapé Ikea modèle Slïkfiklüktrukmuche, c'en est presque devenu une obsession car on ne parle quasiment plus que de ça dans les conversations. Même en mentionnant telle marque ou tel produit, on sait de quoi on parle implicitement. Je veux parler du.... prix.

Aujourd'hui, quasiment toutes les discussions sur le modélisme et pas seulement, tournent inévitablement autour du prix dans les premières questions posées par d'autres. Où tu l'as acheté ? Sur quel site ? Quel délais de livraison ? La qualité même du produit vient au second plan ! Car si ça se trouve, c'est un peu de la daube ce truc que tu as acheté pour pas cher, qui envoie du bois, puis qui ne marche plus au bout de 20 minutes ! Pour faire marcher la garantie chez ton revendeur à l'autre bout du monde, bonne chance ! D'où les réactions ma foi compréhensible de certains revendeurs français, réfractaire à l'idée de se pencher sur le problème d'un client qui n'est pas foutu de savoir utiliser son engin, ou qui s'étonne de la piètre qualité de son petit truc. Ce n'est pas son problème, lui il a un commerce à faire tourner car il préfère son indépendance. De nos jours, on n'applaudit plus les entrepreneurs, on leur crache dessus car on ne sait rien de ce qu'il doit endurer. Les charges sociales contraignantes, les clients à deux balles (l'autre qui ne connaît rien et en plus se croit quand même supérieur à vous, mais quel c...n !), l'état du marché hexagonal franchement déprimant, quand en Allemagne, aux Etats-Unis et en Asie c'est l'explosion du modélisme ! La croissance n'aura jamais été aussi forte dans ces pays-là, clairement en France on est des crevards. Il n'y a plus ce côté passion et partage des connaissances. Il n'y a quasiment plus cette admiration pour des réalisations personnelles et recherchées, même une personne lambda ne voit rien d'autre que du jouet à la noix pour les mômes sans guère chercher à comprendre plus. Non, ce que l'on préfère acheter, c'est un prix. Point. Alors pourquoi faire du modélisme ?

Autre point énervant, et je l'ai encore constaté récemment, c'est de voir des gars qui viennent te donner des leçons ou des conseils pour que tu fasses ce qu' ILS veulent que tu fasses pour leur faire plaisir alors que tu t'en fous royalement de son avis. Ta carrosserie, tu l'as décoré comme ceci ? Grand bien te fasse, même s'il m'a fallu du temps pour l'admettre. Et quand ça parle enfin de modélisme, on te fait comprendre qu'il manquerait un accessoire onéreux pour parfaire ton modèle ! Oui peut-être, mais je ne le mettrais pas pour éviter que tu te caresses dessus (j'ai déjà connu ça avec d'autres maîtres de la bien-pensance en carton, probablement pour compenser une autre frustration ?). Le prix de l'occasion est élevé ? C'est le problème du revendeur, pas le tien, alors passe ton chemin. Voilà à quoi nous sommes réduits à parler. Le prix. Et je trouve ça vraiment minable, lourd.

Ces derniers temps, il m'arrive de repenser avec nostalgie cette période des années 90, période exaltante et expérimentale. En fait il faudrait faire en sorte de réduire les intermédiaires commerciaux pour la France pour rendre le modélisme plus accessible, même militer pour l'apprentissage de la petite fabrication mécanique, de l'électronique, dans tous les collèges, comme en Allemagne. Développer la créativité et l'inventivité. Parvenir à mettre en place tout ce programme va nécessiter.... du budget. Et pas des moindres selon mon calcul théorique dont le montant s'élèverait à quelques milliards d'Euros, hélas la période actuelle n'est pas à l'opulence. Je vous le dis, en France on est des crevards. La passion ne suffit plus, elle se meurt.
Club de modélisme à Sceaux (92)
Slaughter is the best medicine.
Quand on a du talent, on se doit d'en tirer profit ! (Le joker - Dark Knight)

Avatar de l’utilisateur
Ph3nyx
Membre
Messages : 2596
Inscription : sam. 7 janv. 2012 21:37
Localisation : Nantes

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Ph3nyx » mer. 24 janv. 2018 10:05

Ben dis donc c'est pas reluisant le tableau que nous dépeint la :bizarre:

C'est vrai qu'on assiste à une lente érosion de la pratique en France mais aussi dans les autres pays , il n'y a qu'a voir les fermetures qui s’enchaînent de grandes marques par exemple, c'est bien qu'il y a quelque chose de pourri au royaume du modélisme. Alors pour les constructeurs , prendre des risques en ce moment c'est s'exposer à des revers cinglants. Cela dit je trouve tout de même que par certains aspect ils continuent de nous proposer de nouveautés. il n'y a qu'a regarder la gamme de châssis piste chez Tamiya , ils n'ont jamais cessé de produire des nouveautés (ta06 - ta07 - M06 M07 - même le nouveau T3-01) . En ce qui concerne ma paroisse , la F1 , on n'a jamais eu autant de constructeur impliqué que maintenant. Alors certes c'est un marché de niche , mais ca montre bien qu'ils cherchent a diversifier leurs activités pour tenter d'attirer des nouveaux pratiquants.

Les nouveaux pratiquants maintenant ... on en parle ... pour avoir été responsable d'un club pendant plus de 5 ans ou nous avons presque doublé nos effectifs , il faut bien se rendre compte que nous n'avions quasiment pas de jeune de moins de 20 ans ( 2 ou 3 sur 60). Alors certes notre club a grossi, sans me jeter de fleurs on a abattu un gros travail de communication et attiré pas mal de quadra voulant se remettre a leur passion d'enfance, mais en ce qui concerne la jeunesse .. rien ... les jeunes que nous avons vu sont venus via leur papa , justement quadra, voulant se remettre à la discipline. Et je crois que le fond du problème est la. Le modélisme c'est un loisir de "vieux" . Il faut attirer des nouveaux (jeunes) entrants , mais malheureusement en France rien ou presque n'est fait pour promouvoir notre loisir, les magasins ferments les uns après les autres, ceux qui restent font du jouet et/ou donnent peu de conseils , voir de mauvais conseils pour vider leurs stocks ... la fédé ne fait aucune opération d'ouverture , les catégories sont trop élitistes et trop compliqués , trop onéreuses , les constructeurs/importateurs ne font pas de pub (ils n'ont d'ailleurs plus beaucoup de support pour en faire) . Bref il faudrait mettre un sacré coup de pied dans la fourmilière pour que ca bouge. tout ca roronne depuis trop longtemps .... :censure:
Image

Avatar de l’utilisateur
PapaOurs
Membre
Messages : 5913
Inscription : ven. 19 déc. 2014 21:34
Localisation : Nantes... enfin pas loin...

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar PapaOurs » mer. 24 janv. 2018 10:33

Malheureusement, je suis en parti d'accord avec toi. Mais à mon sens, le pire problème qu'est connus le modélisme en France, c'est que les structures sont chères : un pro avec magasin ne peut pas se battre à armes égales quand il est obligé de vendre 30% plus cher que chez les voisins européens, les clubs qui doivent payer des charges et souvent des loyers sans pouvoir payer, au moins, un salarié à temps complets malgré le montants des cotisation toujours augmentant. En passant, merci, aux différentes Fédé qui sont censé aidé le développement des disciplines aux plus grands nombre. Et qui vivent sur le dos des clubs bien souvent.
J'ai l'impression de revivre exactement la même chose que dans un autre sport où j'ai été très impliqués et dans son développement.
Les années 90 et début 2000 ont été riche en créativité mais jamais des moyens ont été mis pour faire découvrir le modélisme à la populace, aux enfants.... Soit c'était considéré comme une élite en rapport au prix, soit comme de vulgaires jouets.

Alors oui, le modélisme, comme d'autres milieu, se nourris de la passion de quelques uns. Le modélisme vivra dans des réseaux différents, d'autres structures, mais vivra tant qu'il y aura des passionnés qui partageront leurs obsessions. Quand ceux qui seront moteurs seront des vrais passionnés, que les gars qui veulent être juste reconnus en étant le président d'une fédé, d'un club, d'un bac à sable, seront hors courses, alors le modélisme reviendras sur la voie du développement. Encore une fois, je fais le comparo avec ce qui de passe dans d'autres fédés.

Le pognon resteras de toute façon le nerf de la guerre. Tu prends un gars comme moi, j'ai jamais eu de gros moyen, alors c'est la guerre du prix pour arriver à vivre ta passion, le troc, la démerde, le DIY sont des alternatives au fric, mais c'est pas suffisants si tu veux allez voir plus loin.

Et puis il reste quand même un point, les passionnés sont chiants et passifs pour beaucoup. Ceux qui bouge, ceux qui investissent (argent ou temps) sont déjà dans des assos et organisent des trucs. Les autres, je les appels les consommateurs, ils s'inscrivent à un club, à une asso et la consomment. Finalement peu d'adhérents vont s'y mettre pour faire vivre le club ou l'asso. Et dans ces consomateurs passifs, le modélisme à encore une particularité, l'élitisme... en quelques 25 ans de pratique dans différents assos, de différents sport ou activités, se faire recevoir comme un chien dans un jeu de quille est une spécialité du modélisme. Je ne dis pas que c'est comme ça dans tous les clubs, mais j'en ai vu beaucoup. Soit la compét est reine et toi, tu n'es qu'un pauvre pratiquant loisirs, même si mécaniquement tu es plus affuté que le gars qui bas systématiquement le temps au tour du club mais qui ne sait pas où le + ou le - de son accu. Soit tu es simplement un nouveau et tu fais tâche dans le décor. Et pour faire partis du décors, bah faut être sérieusement motivé. Sinon tu rentres chez toi en te disant que ces gars sont nombriliste.

Je pense que le manque d'ouverture vers l’extérieur et les modéliste qui pratiquent dans leur coin est aussi une cause de l’effondrement de la pratique.
Moi qui n'est jamais voulu pratiquer en club pour les raisons évoqués au dessus, je trouve dommage que les clubs ne mettent pas en place pour un coups très faible, un accés au pratiquant loisirs par exemple. Cela pourrais être une journée par mois pour 5€ à l'accés de la piste avec pour objetcif l'échange et le roulage avec des horizons différents. J'ai rarement vu des coupes téléthon en modélisme par exemple. Où des coupes inter-club sans passer par la sacro-sainte fédé.... sachant que les fédés vendent des assurances spéciales dans la discipline concernés mais que dans 95% des cas, ton assurance perso fait le boulot!!!!

Et puis enfin, il y a l'immobilisme... Alors là, peu de chose à faire, car il y a toutes les raisons possibles et immaginables pour rester chez soi et ne pas allez dans le département d'a coté pour une rencontre amicale vintage ou une course amicale sur la plage ou même un simple RDV roulage sur u parking sans prise de tête. Alors oui, quand même, il y a des excuses valables à certains cas. Une rencontre Vintage à l'autre bout de la France suivant ton planning perso, tes enfants, ton boulot, le poney du voisin et la chatte de la voisine, oui, là, ça peut se compliquer.
Sachant que cette immobilisme devient une attitude normal pour rester en contact avec les "autres" via écran interposé...

Malgré tout, je reste optimiste, sachant que notre vision des loisirs, des développements de nos passions sont des choix de vie à court terme qui sont lié à la technologie de façon générale et à l'environnement où l'on évolue. Je suis sûr que je pourrais encore pratiqué si jamais j'ai une retraite un jour. Par contre, je ne sais pas ce que ça donneras pour nos enfants et à priori nos petits-enfants, sachant, par exemple que mes oursons ont entre 5 et 14 ans. Mais il y aura une constante, celle qui fait qu'on est inscrit sur Vintage RC, la nostalgie, le souvenirs de gamin, l'odeur du passé, fait toujours revivre des choses.

(mode couverture : j'ai posté en même temps que Ph3nix)

Avatar de l’utilisateur
tom4
Membre
Messages : 3715
Inscription : mer. 19 mars 2008 21:22
Localisation : nantes

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar tom4 » mer. 24 janv. 2018 12:40

tiens, un truc qui illustre bien ce que vous dites tous les 3, et que j'ai déjà remarqué depuis plusieurs années.

je me souviens, quand j'étais môme (donc on est en 1987), sur la plage de saint gille croix de vie, un type avait sorti le soir une petite jeep RC, je pense une marui, il avait fait une petite bosse, et hop.
attroupement autour, des gamins, des tas de gamins.

hop, voyage dans le temps dans les années 2000. tu sors un modèle RC sur la plage, les seuls qui s'arrêtent regarder sont des quadras, donc les gamins d'hier.

le modélisme, c'est pas assez "immédiat". combien de gamins ont reçu à noël un jouet ou modèle RC qui dort déjà dans le garage ?
comme dit manu, dans le club, on était nombreux, mais y'avait peu de "jeunes" (ça n'empêche qu'on se marrait bien entre croutons :) )

c'est valable pour tout hein. aujourd'hui, faut que ça aille vite, on zappe d'un truc à l'autre, et quoi qu'on dise, faut que ça reste conventionnel.
la RC est et a toujours été un truc "de gamin" en France. je ne sais pas quel est l'état du marché de l'autre coté du rhin par exemple, mais en France, quand tu annonces que tu fais "du modèle réduit", tu as quasi toujours droit à un sourire en coin

tom4

ps: papaours, je crois qu'au MACN tu peux rouler à la journée
Une voiture RC qui saute pas, c'est comme un burger sans ketchup, c'est fade

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Membre
Messages : 1050
Inscription : mer. 26 mars 2008 12:01

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Gaston » mer. 24 janv. 2018 14:28

Tout est une question de point de vue et d'évolution de la société.

On peut considérer d'un point de vue que ce qui est dit plus hait est vrai mais ... il faut d'abord voir l'évolution de la société dans nos pays et des hobbys de nos jeunes ... Et c'est la que les différences se font, dès le plus jeune age !

Je place la Belgique ou je vis au même stade que la France (surtout dans la partie francophone du pays), combien d'adultes dès qu'ils deviennent parents, rêvent que leurs gosses fassent des études (comprenez des études universitaires ou supérieures) et combien valorisent encore les métiers manuels ? Car pour faire du modélisme, il vaut mieux avoir autre chose que deux mains gauche et un peu de logique dans différents domaines plutôt que de la théorie pure !

Ensuite, j'ai vu ça avec mes neveux (qui ont aujourd'hui 24 et 27 ans), quand ils étaient gamins, ils sont nés à l'air de l'électronique quand moi je suis né à l'air du mécano/légo/début de la RC ! Et donc fort logiquement, leurs rêves de gosses étaient de posséder la plus perfectionnées des consoles de l'époque pour jouer au jeux les plus en vues, c'était ça leur hobby car c'était leur époque et la société leur vendait ces produits comme le "rêve suprême" ! Et aujourd'hui ils font du vintage aussi mais ils achètent de vieilles consoles de jeux comme nous on achète de vieux buggy de notre enfance, c'est aussi simple que ça ... Les jouets de mon époque et ceux de la leur sont simplement différent ... Alors on peut critiquer que c'est moins bien, que l'électronique leur a pourri la vie, etc ... Mais ça c'est aussi une décision des parents, c'est à eux à assumer leurs choix et à encadrer leurs enfants (ce que beaucoup ne font plus comme avant car il faut bosser à deux pour faire vivre une famille, donc moins de temps pour les enfants, etc etc)

La génération de mon père, c'était les circuits de voitures électriques ou les trains électriques, le top du jouet de leur génération, on pourrait aussi se dire la même chose, combien d'enfants de ma génération à rêver d'un train électrique ? Très peu, perso je n'ai jamais accroché, par contre j'ai aimé la RC, et mon père n'a jamais suivi ... Et la génération précédente, celle de mon grand père, ils étaient déjà content d'avoir un vélo et un ballon de foot !!!

Bref si on a une vision avec un peu de recul et que l'on reste objectif, on constate qu'il y a toujours eu des différences dans les jouets aimés par les enfants suivant les générations car tout simplement la société est en perpétuelle mouvement, et donc les modes passent et changent. L'évolution de la société, fait que les jouets évoluent, ils deviennent de plus en plus sophistiqués, un set Lego de mon enfance (début 1970) composés de simples briques, est à des années lumières d'un set actuel ou les pièces techniques, rc ou informatiques ont fait leur apparition !

Tout évolue dans notre société et ça continue, parfois en bien, parfois on peut se demander ou l'on va et pourquoi ? Alors forcément les jouets suivent cette évolution, après tout c'est juste un bien de consommation comme un autre, et si tout enfant commence à jouer avec les jouets dit classique et basique, force est de constater que le temps de vie des ces jouets est de plus en plus restreint, avant que l'enfant choisisse le jouet de son époque et s'y accroche ... Certes, certains papa et/ou maman, peuvent transmettre (ou du moins essayer) un hobby à leur enfant, mais il faut avoir le recul nécessaire et se demander si l'enfant doit aimer ce hobby parce que nous on l'aime ? Après tout, si mon père m'avait forcé à aimer le train électrique, aurais-je été aussi content ? Honnêtement je ne le pense pas, alors il faut aussi appliquer le même principe quand on a des enfants ... Certes c'est plaisant de partager un hobby avec son enfant afin de passer plus de temps ensemble sur un moment qui en plus est source de plaisir et moins de conflit ou autorité mais si l'enfant n'aime pas ça à quoi bon insister ou regretter ?! L'adulte pourrait très bien essayer de s'intéresser au hobby préféré de son enfant, mais combien essayent ?

Les sociétés et pays peuvent aussi influencés tout ça ... Les allemands, sont plus impliqués dans la RC, car leur société valorise d'avantage le travail manuel et reconnait dans la pratique du modélisme (et de biens d'autres hobbys) une somme de savoir faire manuel et intellectuel nécessaire à la réalisation de ce hobby ... Chez nous dès qu'on ne fait pas "d'étude supérieur", on est déjà un peu moins bien considéré, comme si une société n'avait besoin que de "col blanc" ... C'est dont bien notre mode de vie dans nos sociétés qui est la base d'un dérèglement, c'est aussi aux parents à corriger le tir, et à souhaiter le retour et le valorisation du travail manuel pour leurs enfants plutôt que des "boulots de cadres" ...

Bref, perso je ne serais pas si inquiet que ça sur l'avenir de notre hobby, il survivra de manière différente dans les années avenir et disparaitra peut être un jour comme d'autres jouets avant la RC, ou il y aura une évolution vers autre chose de plus "high tech" encore, pourquoi pas les robots dont les japonnais sont déjà hyper friands, toute la famille fabrique et développe déjà des petits robots la bas pour s'affronter dans des "matchs" ... J'ai vu ça à une émission TV, c'est assez surprenant, et il faut intégrer, tout ce qu'on peut trouver de "high tech" actuellement sur le marché y compris la programmation informatique, bref c'est du lourd ! Mais ils y arrivent alors qui sait, ce sera peut être les jouets de la prochaine génération d'enfants aussi en Europe ... Le plus gros défis chez nous, c'est que les adultes restent un minimum informés et formés aux technologies modernes et ça c'est pas gagné quand on voit déjà le nombre de parents complètement dépassés par les technologies actuelles (et je ne parle même pas de l'informatique pure, ou la un adulte sur deux ne comprend même pas correctement le fonctionnement de base de son windows et j'insiste bien sur la BASE !!!!!) Alors après comprendre ce que c'est le WiFi, le BlueTooth, TCP/IP, ou à quoi sert un bon antivirus, n'en parlons pas ... Certains ont déjà du mal à activer le GPS de leur voiture ou à enregistrer un programme sur leur TV !

Bref, tout bouge et assez vite, le plus grand défi est peut être de limiter le fossé qui se creuse entre le monde des adultes et celui de nos enfants au niveau technologique, car qu'on le veuille ou non, qu'on aime ou non la "High Tech", il faut bien reconnaitre qu'elle est partout et que ce n'est pas près de changer, que les enfants se l'approprient à vitesse grand V, car ils absorbent tout ça avec une facilité déconcertante, mais que les adultes eux dorment trop souvent sur leurs acquis antérieurs et cessent à un moment de s'y intéresser et c'est un tord car même professionnellement on en a de plus en plus besoin tout au long de nos différentes carrières (d'accord ou pas d'accord d'ailleurs) ...

Voilà, donc perso pour moi, la RC qu'elle survive ou pas n'est pas d'une importance principale, d'ailleurs même un fan de RC de la grande génération à "des périodes creuses" voir revend tout pour passer à autre chose, et franchement c'est pas plus mal, car la RC ce n'est quand même pas l'apothéose de notre génération enfin je l'espère sinon on n'est pas dans la m..de :lol:

Avatar de l’utilisateur
Madbearz
Membre
Messages : 7209
Inscription : jeu. 20 mars 2008 00:39
Localisation : ST Chamond

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Madbearz » mer. 24 janv. 2018 16:11

Salut,

quel texte les enfants.....c'est triste a lire , mais tellement réel :cry:

je ne me pencherais pas sur les prix, j'ai de la chance d'avoir pas mal de loisir (et pas mal de rc),meme si en ce moment le loisir principal estLeroy merlin :lol: :lol: :lol: :lol: , donc 50 € sur un kit, juste en le faisant venir d'allemagne....je prends.... :cry: :cry: :cry: c'est triste, mais c'est comme sa. Et 50 € je suis gentil....

et sur l'autre post, sa parlait de chinois....beaucoup utilise du matos chinois sans le savoir....vive le rebadgage :lol: :lol: :lol:
apres c'est pas forcement un mal....je prends toujours le meme exemple, mais losi qui ce permet de vendre sur deux generations de voiture TLR, du jeu a gogo, sur des autos en kit a plus de 300 €, Bien??? le pas chinois qu'on crois que c'est americain :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: y a t il encore des produits qui ne sont pas fabriqué la bas????

Les clubs, a st chamond par exemple, club TT, des adherents, y ce bouge grave, mais 80 € d'adhesion pour ma part c'est trop (car je dois aussi me taper le club aero), c'est mon avis, pourtant quand je vois le travail, la piste, c'est largement pas assez 80 €....mais cumulé.....sa pique vu le nombre de fois ou j'y vais

apres les nouveauté en rc. Le choix est trop important je pense, y a 20 ans, pas beaucoup de modeles, et du monde qui en voulais, aujourd'hui le choix est enorme, le prix des modeles elevé, et peut de gens achetes....je pense que le gateau est trop petit pour le monde présent, surtout en france......
Le collegue qui a un mag, me l'a redis apres les fetes, il ne vends plus de vrai modelisme....du petit drone et c'est tout. Et en auto c'est du RTR, et faudrais limite que les accus soit deja chargé.

Et c'est bien la le probleme. De ma vision. Tu va dans un bon magasin rc, les modeles ce cotoient. Tu as on va dire 20 autos differentes, du petit tt 4X2 a 200 balles.....et un truc mechamment velu a 600.....vu les consommateurs rc d'aujourd'hui, le petit truc il ne le veulent pas...trop naze, trop ringard, et l'autre est trop cher, malgré que cela soit beau, et mechamment puissant.......

Sans oublié, qu'en parlant avec de non modeliste, on joue a la tuture, comme les gosses.....beaucoup d'adultes ne comprennent pas ce loisirs....

La derniere fois que j'ai investi un peu trop c'etait le xmaxx, en bonne promo, j'en ai encore mal :lol: :lol: :lol: , mais il roule...et est exceptionnelle....mais quand meme, je suis capable de me trouvé une vrai voiture pour ce prix :| :| :|

Nous somme capable, de s'amuser avec un gros monstre, et de faire la difference, et de prendre du plaisir avec une tamiya basique, c'est beau, pas tres rapide, mais on fait la difference, et on s'amuse. Les "jeunes" n'en sont pas capables.....

aujourd'hui, il faut tout, tout de suite, et sa me mine le morale, mais je deviens pareil.....on nous pousse...

Apres coté économique, sa va aller de plus en plus mal....donc sa n'est pas pret de s'arranger.

Mon fabuleux metiers va mettre des autos a la casse par palette, donc faudra trouver du pognon pour les autos reel, et l'engrenage continuera, a enfoncé les moyens et petit, et privligé les autres :sad: :sad: :sad: donc les loisirs.....

Et surtout un truc que je ne voyais pas trop avant, je me trompe peut etre, c'est les effets de mode. Axial c'etait le top, mst une petite nouveauté, et le TRX4, on ne parle plus que de lui. Les gars qui roulais en compet, ne parle plus que de la F1.....

seb
FF01 Power

Avatar de l’utilisateur
Ph3nyx
Membre
Messages : 2596
Inscription : sam. 7 janv. 2012 21:37
Localisation : Nantes

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Ph3nyx » mer. 24 janv. 2018 16:48

je suis pas d'accord , y a toujours eu des effets de mode , c'est juste que tu es passé a coté (la bonne epoque des pro 10 par exemple ou des piste 4x4 235mm ect ...)
Image

seb ring 72
Membre
Messages : 162
Inscription : sam. 9 août 2014 00:30

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar seb ring 72 » mer. 24 janv. 2018 18:55

ALLEZ ALLEZ les gars nous ne sommes pas sur le declin ;)
Faut tenir bon :hehe:
C est vrai que ca fait chié toute cette dématerialisation !tout est virtuel maintenant et faut que ca aille vite !
C est avec cette epoque que les jeunes grandissent ,le systeme leur impose ca ,on y peut pas grand chose et moi ,j' suis larguer avec l info et j ai pas envie de m investir meme si des fois ca me porte prejudice mais je l 'travail pas au boulot ( l informatique) car pas besoin a mon poste donc je progresse pas et deja qu iternet est hyper chronophage 'J'veux dire tout le temps que je passe a regarder vos videos ,reno ,.... avec plaisir et envie ,he bin je garde le reste du temps pour ma famille et ma passion :LE MODELISME

et je ne crois pas arréter un jour :lol: car c est vraiment un hobby passionnant ;recherche ,mise au point, pilotage

Pour ce qui est de la pratique nous faisons avec ce que nous avons en club,pour ma part je suis dans la "capitale de l automobile " je veux dire le Mans !he bin pas un club de modélisme ,pas de piste et c est pas faute d avoir essayer mais ca tient pas
Donc je me suis rabattu sur la mini Z seule structure aux alentours du Mans a Mulsanne
Ca a ete une decouverte car j ai rencontrer des personnes interessantes et la Z est tres viscerale et passionnante
Tout ca pour dire que quand on est passionné on le reste ,les jeunes avaient "sega c est plus fort que toi"
nous les moins jeunes ,nous avons "le modélisme est en toi"
Alors c est vrai que après avoir été une 20taine au club ,nous ne sommes plus que 5 résistants donc vieux mais on résistent

Alors résistez aux dictactes de maintenant et c est vrai que l argent joue un role proéminent mais ne sommes nous pas assez vieux pour faire ce qui nous semble le mieux 8-)

ALLEZ bonne continuation a vous

Avatar de l’utilisateur
Ph3nyx
Membre
Messages : 2596
Inscription : sam. 7 janv. 2012 21:37
Localisation : Nantes

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar Ph3nyx » jeu. 25 janv. 2018 11:22

c'est quand mm fou qu'il y a pas un club RC au mans, je suis de la ligue 17 aussi ... faut les faire bouger dans les chaumières (et les politiques mais c'est moins facile)
Image

Avatar de l’utilisateur
jonathan_tamiya
Membre
Messages : 806
Inscription : mar. 17 août 2010 13:27

Re: Sommes-nous sur le déclin ?

Messagepar jonathan_tamiya » jeu. 25 janv. 2018 14:59

+1 Gaston


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités